LMB, signataire de la « Déclaration de Bruxelles contre la radicalisation et pour la citoyenneté »

0

Convergences musulmanes de Belgique

Ces dernières semaines, les tragiques événements commis par une poignée d’individus au nom de l’islam ont mis en danger – comme jamais auparavant – l’avenir de notre présence paisible et durable ainsi que celle de nos enfants en ce pays qui a vu naître la plupart d’entre nous et dont nous sommes toutes et tous de fier-e-s citoyen-ne-s.

Notre objectif commun est de réfléchir sur le mieux vivre-ensemble mais aussi de promouvoir un islam généreux qui nourrit harmonieusement l’ensemble de la société, dans toute sa diversité et sa complexité, qui contribue activement à la cohésion sociale et à la construction d’une société interculturelle inclusive, fondée sur la justice sociale, l’égalité dans la pratique et le respect de chacun-e dans sa complexité.

Pour ce faire, nous avons décidé de commun accord, à partir de nos expériences, nos expertises, nos savoir-faire, nos points de vue respectifs, sans renier notre identité propre dans notre diversité, d’œuvrer, en collaboration et en partenariat avec toutes les composantes démocratiques de notre fabrique sociale nationale, autour de quatre axes principaux :

  • l’élaboration d’une compréhension commune de l’islam à long terme qui permettra aux musulmans de vivre leur foi de manière apaisée en Belgique, en bonne intelligence avec l’ensemble de leurs concitoyens, dans le respect mutuel et l’entente cordiale ;

  • l’éducation dans la paix et la promotion d’une raison critique afin d’offrir aux jeunes les ressources nécessaires pour se construire en toute autonomie et loin des discours de rupture et de haine – en renforçant notamment le dialogue parents-enfants ;

  • la lutte efficace contre les discriminations, les stigmatisations et les inégalités sociales dans notre pays qui accroissent les tensions et les méfiances entre les citoyens ;

  • la valorisation de la contribution musulmane en Europe et en Belgique, montrant aux jeunes générations que le patrimoine musulman est constitutif de leur vécu aujourd’hui, en Belgique, en 2015, afin de rompre définitivement avec les théories du choc des civilisations.

Nous souhaitons œuvrer ensemble pour lutter sans concession contre certaines lectures faisant l’apologie de la violence et les idéologies totalitaires qui détournent nos textes sacrés de leurs finalités pacifistes, de la préservation de la vie, de l’intérêt général, du bien commun et de la justice.

Nous nous engageons également à travailler dans la transparence et le respect mutuel, à combattre sans réserve tout discours haineux, discriminant, violent à l’encontre de toute autre communauté, minorité ou groupe – sur quelques bases que ce soit (ethnique, sexuelle, religieuse, orientation sexuelle, âge, origine sociale, handicap).

Afin de nous aider à remplir cette mission essentielle d’intérêt public, nous appelons également nos représentants politiques à engager sans plus attendre les actions suivantes :

  • accorder à la religion musulmane sa place pleine et entière dans notre paysage institutionnel, en respectant le cadre constitutionnel de séparation entre le politique et le religieux et en concrétisant au plus vite les projets renforçant l’épanouissement d’un islam de Belgique (institutionnalisation de l’islam, engagement massif d’aumôniers, formation des responsables et d’éducateurs spécialisés dans la gestion du fait religieux, émissions concédées à la TV et à la radio, soutien à l’associatif musulman …) ;

  • lutter efficacement contre l’islamophobie qui renforce les tensions sociales et communautaires ; et lutter sans réserve contre les préjugés et les discriminations dont souffrent les musulmans, notamment dans le monde de l’éducation et de l’emploi ;

  • garantir la pratique digne de l’islam dans notre pays afin de permettre aux citoyens de confession musulmane de vivre pleinement leur foi en harmonie avec les autres convictions et dans le respect de la loi et de la neutralité de l’État ;

  • engager une concertation véritable avec les responsables des communautés musulmanes locales, la police et les services de prévention pour soutenir les actions de protection et de monitoring des actes antiterroristes sans sombrer dans les mesures sécuritaires inefficaces de court terme ;

  • s’attaquer sans tarder aux causes profondes des inégalités sociales et économiques dans notre pays afin d’offrir à l’ensemble de la jeunesse des perspectives d’avenir ;

  • développer un véritable récit collectif national dans lequel la composante musulmane est partie prenante afin de mettre en lumière des parcours de « héros » musulmans de Belgique auxquels les jeunes peuvent s’identifier ;

  • rompre avec le silence et l’impunité sur de nombreux conflits au niveau international ;

  • monitorer et arrêter efficacement la propagation des discours de haine – de toutes les haines – sur Internet et les réseaux sociaux.

En prenant chacun sa part de responsabilités dans ce défi et en conjuguant nos efforts, nous pouvons désamorcer les frustrations et les discours de rupture qui ont mené aux actes de terreur plaçant  l’ensemble de notre population dans la souffrance, la peine et la peur.

Par la même occasion, nous appelons l’ensemble des acteurs investis dans les secteurs de la jeunesse, de la culture, de la prévention, des médias – dont le rôle dans la déconstruction des préjugés est essentiel – et du dialogue interculturel à soutenir toute initiative favorisant le respect mutuel et l’entre-connaissance. Seules nos actions communes permettront de transcender les différences pour agir pour le bien commun. Nos enfants méritent un avenir meilleur. C’est pour eux que nous souhaitons agir. Ensemble. Maintenant. 

Porte-paroles de l’initiative citoyenne :

  • Fouad GANDOUL (néerlandophone) : 0477758819

  • et Hajib EL HAJJAJI (francophone) : 0496324848

 

Premiers Signataires (par ordre alphabétique) 

Associations

  • ADAHMANE Aicha, Génération Espoir asbl

  • AHRIKA Aziz, Président de l’Association des Commerçants de la rue de Brabant (ACRB)

  • AMZILE Taoufik, Président de l’Association Belge des Professionnels Musulmans asbl (ABPM)

  • AZZOUZI Karim & CHEMLAL Karim, Président et porte-parole de la Ligue des Musulmans de Belgique

  • BARMAKRAN Ahmed, Ligue du Conseil des Savants Musulmans (majliss al ‘ilmi)

  • BATAKLI Ismail, Wefa Belgium – Organisation Internationale d’Aide Humanitaire

  • BAYRAKTAR Fatih, Fédération Islamique de Belgique (FIB)

  • BELLAL Mourad, Président du Centre Culturel Islamique d’Ottignies Louvain-La-Neuve

  • BENKIRANE Mohammed, Union des Mosquées de la Région de Bruxelles

  • BOUEZMARNI Mohamed, Secrétaire général de l’Association des Musulmans d’Arlon asbl (AMA)

  • CHAHBAR Sarah, Eurêka asbl (aide et soutien)

  • CHAIRI Zaki, Les Fourmis – Scouts et guides musulmans de Bruxelles

  • CLARINVAL François, porte-parole de la Fédération Citoyenneté et Spiritualité Musulmane (CSM)

  • COURKZINE Somaya, Fédération des Associations Marocaines (FMV)

  • Darifton, Darifton & Compagnie (secteur culturel)

  • DENIZ Tekin, I respect this

  • EL ASRI Farid et HADDOU Aicha, co-fondateur de emridNetwork (Bruxelles)

  • EL BOUTAIBI Mohamed, Président du Centre Fraternité (Bruxelles)

  • EL HABSAOUI Mourad, Vice-Président du Jardin des Jeunes asbl

  • EL HAJJAJI Hajib, Vice-Président du Collectif Contre l’Islamophobie en Belgique asbl (CCIB)

  • EL HAMOUCHI Youssef, membre de l’Exécutif des Musulmans de Belgique

  • EL KAOUAKIBI Said et MAHBOUB Nordin, Al Mawada vzw

  • EL MALIJI Said et ABBACH Fatima, Divers-City

  • EL OUAMARI Ismaël, Président du Groupe des Etudiants Musulmans de l’UCL (GEMU LLN)

  • FADLAOUI Zakaria, Directeur de l’Institut Ibn El Jazari des Sciences du Coran (IJSC)

  • FAKIR Abdelouahid (Abdel en vrai), Coordinateur de Dream asbl

  • FATHALLAH Mohamed, Alternative Démocratique des Musulmans de Belgique (ADMB)

  • GEINAERT Karim, responsable des scouts et guides musulmans de Belgique

  • GUIZA Inès, Collectif Humanitarian Assistance for Minority Ethnics in Burma (HAMEB Belgique)

  • GULBAS Ismail, Président du COJEP Belgique

  • HAMIDI Malika, Directrice générale d’European Muslim Network (EMN)

  • HENSCH Franck Amine, Président du Complexe Educatif et Culturel Islamique de Verviers asbl (CECIV)

  • JABLI Hamza, Insaniya asbl

  • JAMOUCHI Mohammed, Secrétaire Général de Religions for Peace

  • KHALI Djameleddine, Président du CEAE

  • KOC Ali, AHI-IHH, Aide Humanitaire Internationale

  • LECOYER Kim, Présidente de Karamah EU asbl/vzw

  • HMOUDA Samira, Dafa Yow asbl

  • MAHFOUD Ahmed Hany, calligraphe et Président du Khan des Derviches, espace interculturel

  • MOUEDDEN Mohsin, Président des « Ambassadeurs de la Paix »

  • N’DIAYE Mouhameth Ghali, Directeur de l’Institut Islamique Européen

  • NAG Seydi, Union des Musulmans de Namur

  • OZDEMIR Mustafa Alperen, Représentant à Bruxelles de l’Association des Industriels et Hommes d’Affaires Indépendants (MUSIAD)

  • RIAHI Nadia, Présidente d’Inaya asbl

  • RIAHI Samir, Coordinateur de Mapgraf

  • SAADOUNE Najat, Dar El Ward vzw

  • SLACHMUYLDER Amina, administrateur du Cercle des Etudiants Arabo-Européens (CEAE)

  • SOUISSI Youssef, Président de VOEM vzw

  • TAHAR Farida, Vice-Présidente du Collectif Toutes Egales au Travail et à l’Ecole (TETE)

  • TASPINAR Isa, Secrétaire général de l’Union des Démocrates Européens Turcs (UEDT)

  • TAYBI Abdallah, Coordinateur de Tremplin pour la réussite scolaire (Louvain-la-Neuve)

  • TAYBI Driss, Association d’Entraide des Jeunes d’Anoual (Louvain-la-Neuve)

  • THEWISSEN Dominique, Hijab Friendly et Fonds d’Entraide Psycho-Spirituelle

  • TOISOL Denis, Président d’Euroislam

  • ZIBOUH Fatima & PRIVOT Michael, Présidente et vice-Président d’Empowering Belgium Muslims asbl (EmBeM)

Personnalités et citoyens engagés :

  • AARRASS Farida, Comité Free Ali (Bruxelles)

  • AMEZIAN Karim, citoyen (Bruxelles)

  • AZZOUZI Layla, citoyenne (Verviers)

  • BEGFOURI Hafida, Coach de vie (Bruxelles)

  • BENALI Oussama, comédien (Bruxelles)

  • BOULIF Mohamed, ancien Président de l’Exécutif des Musulmans de Belgique (Bruxelles)

  • CEKIC Nurettin, citoyen (Liège)

  • CHAIRI Mustapha, citoyen (Bruxelles)

  • CHAHBOUN Morad, citoyen, (Bruxelles)

  • CHEREF-KHAN Chemsi, citoyen actif et engagé, conférencier (Bruxelles)

  • DAHRI Gamila, citoyenne (Bruxelles)

  • DEMA One, artiste (Bruxelles)

  • El AYADI Nahima, enseignante, (Bruxelles)

  • EL ARBI Adil, réalisateur (de slimste mens ter wereld)

  • FALLAH Bilal, réalisateur et cinéaste (Bruxelles)

  • GANDOUL Fouad, politologue (Genk)

  • GELEN Seyma, Enseignante de religion musulmane (Bruxelles)

  • GUNAYDIN Zehra, médecin et ancien membre de l’EMB (Verviers)

  • HADDACH Rachid, Enseignant de religion islamique, conférencier (Bruxelles)

  • HAMMOUTI Hafida, Enseignante de religion musulmane

  • HAMZAOUI Zina, Sage-femme, sexologue, conférencière (Bruxelles)

  • HAOUACH Ihsane, citoyenne, Bruxelles

  • HDIDOUAN Fatima-Zohra, citoyenne (Bruxelles)

  • ISMAILI Noureddine, Président de l’Exécutif des Musulmans de Belgique

  • JARFI Hassan, Professeur de religion islamique (Liège)

  • KASTIT Mustapha, écrivain, imam et théologien (Bruxelles)

  • LAMGHARI, Younouss chercheur et consultant en diversité (Bruxelles)

  • LEBLICQ Virginie, Psychologue clinicienne (Bruxelles)

  • Manza (Abdeslam), artiste rap, éducateur (Bruxelles)

  • PASCOET Julie, citoyenne (Verviers)

  • RAMDANI Ayman, citoyen (Bruxelles)

  • RIAHI Rachida, citoyenne (Bruxelles)

  • Rival CNN 199, artiste (Bruxelles)

  • SAIDI Ismaël, artiste (Bruxelles)

  • SANAY Sarhane, AmanBox (Bruxelles)

  • TALHI Hicham, citoyen (Evere)

  • VANDERSTEEN Victoria, citoyenne (Gand)

  • YACHOU Wahiba, citoyenne (Bruxelles)

  • ZEGUENDI Mourade, acteur (Bruxelles)

  • ZERQANE Ramzi, citoyen (Anvers)

 

Belgische moslims samen tegen radicalisering en voor burgerschap

Verklaring van Brussel van 22 januari 2015

Wij, Belgen van moslimovertuiging, actoren uit het verenigingsleven, opvoeders, artiesten, leerkrachten, religieuze leiders, imams, moskeevertegenwoordigers of -verenigingen, vertegenwoordigers van lokale islamitische gemeenschappen, vertegenwoordigers van caritatieve organisaties en stichtingen, behorende tot verschillende stromingen en wetscholen uit de islam, met verschillende etnische, culturele en taalkundige achtergrond, uit Vlaanderen, Brussel en Wallonië, van alle generaties, vrouwen en mannen, kwamen bijeen op donderdag 22 januari 2015 om akte te nemen van de dramatische actualiteit ervaren door de islamitische gemeenschappen in België.

De laatste weken hebben de tragische gebeurtenissen, gepleegd door een handvol individuen in naam van de islam – als nooit tevoren – de toekomst van onze vreedzame en duurzame aanwezigheid en die van onze kinderen in dit land in gevaar gebracht. Dit land dat de meesten van ons heeft zien geboren worden en waarvan we allen trotse burgers zijn.

Ons gezamenlijke doel is om na te denken over de beste wijze tot samenleven, alsook om een edelmoedige islam te bevorderen die harmonieus de samenleving in haar geheel voedt, in al haar diversiteit en complexiteit, hiermee actief bijdraagt aan de sociale cohesie en de aanleg van inclusieve interculturele samenleving gebaseerd op sociale rechtvaardigheid, gelijkheid in praktijk en respect voor elkeen.

Met dit doel voor ogen hebben we, in onderling overleg, besloten om vanuit onze ervaring, onze expertises en know-how, onze respectievelijke standpunten – zonder onze eigen identiteit te ontkennen in onze diversiteit – samen te werken in partnerschap met alle democratische componenten van ons nationaal sociaal weefsel en dit rond vier hoofdgebieden:

  • het ontwikkelen van een gezamenlijke lange termijn visie op de islam die het de moslims mogelijk maakt om hun geloof op vredige wijze in België te kunnen beleven, op goede voet met al hun medeburgers, in wederzijds respect en hartelijke verstandhouding;

  • het onderwijs in de vrede het  bevorderend van het kritisch denken om jongeren met de nodige middelen toe te laten te bouwen aan hun autonomie, ver van haatdragende en afbrekende taal  – door met name de ouder-kind dialoog te versterken;

  • de effectieve bestrijding van discriminatie, stigmatisering en sociale ongelijkheid in ons land die de spanningen en wantrouwen tussen burgers vergroten;

  • de waardering van de islamitische bijdrage aan Europa en België, die de jongere generaties aantoont dat het islamitische erfgoed constitutief is aan hun ervaringen van vandaag, in België, in 2015, om definitief te breken met de theorieën van botsing der beschavingen.

We willen samenwerken om zonder compromissen te vechten tegen bepaalde interpretaties die geweld vooropstellen en totalitaire ideologieën die uit onze heilige teksten worden afgeleid en waardoor ze ontdaan worden van hun pacifistische doeleinden, het levensbehoud, het algemeen belang, het algemeen welzijn en de rechtvaardigheid.

We verbinden ons ertoe om te werken in de transparantie en wederzijds respect, om zonder voorbehoud te vechten jegens haatzaaiend discours, discriminatie, geweld tegen elke gemeenschap of minderheidsgroep – op om het even welke basisprincipes (etnische, seksuele, religieuze , seksuele geaardheid, leeftijd, sociale afkomst, handicap).

Om ons te helpen deze essentiële taak van algemeen belang te vervullen, roepen we onze politieke vertegenwoordigers op onverwijld deel te nemen de volgende acties:

  • de islamitische godsdienst zijn volledige plaats te geven binnen ons institutioneel landschap, met inachtneming van het grondwettelijk kader van scheiding tussen politiek en religie, door zo gauw mogelijk de projecten ter ontplooiing van de islam in België te verwezenlijken (institutionalisering van de islam, massale inzet van aalmoezeniers, de opleiding van verantwoordelijken gespecialiseerd in het beheer van religieuze zaken, uitzendingen door derden toekennen op TV en radio, ondersteuning voor islamitische verenigingen …);

  • een efficiëntere bestrijding van discriminatie ten opzichte van moslims alsook islamofobe discours dat tot sociale en maatschappelijke spanningen leiden een halt toe te roepen; en onvoorwaardelijk vechten tegen vooroordelen waaronder moslims lijden, ondermeer in het onderwijs en op de arbeidsmarkt;

  • een waardige praktijk van de islam garanderen in ons land om moslimburgers toe te laten hun geloof te beleven in harmonie met andere overtuigingen en, met respect voor de wet, de neutraliteit van de staat;

  • streven naar een echte samenwerking tussen de leiders van lokale islamitische gemeenschappen, de politie en preventieve diensten om acties te ondersteunen ter bescherming en bewaking van anti-terroristische operaties zonder op korte termijn over te gaan naar inefficiënte veiligheidsmaatregelen;

  • onmiddellijk de oorzaken aanpakken van sociale en economische ongelijkheid in het land om alle jongeren toekomstperspectieven te bieden;

  • om een werkelijk nationale collectieve geschiedenis te ontwikkelen waar de islamitische component zich in terugvindt door het parcours van Belgische moslim “helden” kenbaar te maken opdat de jongeren zich ermee zouden kunnen identificeren;

  • breken met de stilte en de straffeloosheid betreffende vele internationale conflicten;

  • monitoren en effectief de verspreiding van hate speech stoppen – van alle haat – via het internet en de sociale netwerken.

Door elkeen zijn/haar deel van verantwoordelijkheid op zich te nemen in deze uitdaging en door onze inspanningen te verenigen, kunnen we een einde maken aan de frustraties en gevaarlijke discours die terreurdaden hebben teweeggebracht onze gehele bevolking pijn, verdriet en angst hebben aangedaan.

Tegelijkertijd roepen we alle betrokkenen op, werkzaam in jeugd, cultuur, preventie, media wiens rol in de deconstructie van vooroordelen essentieel is – en een intercultureel dialoog  om elk initiatief dat wederzijds respect en onderling kennis bewerkstelligt te ondersteunen. Alleen onze gezamenlijke acties zullen verschillen overstijgen ten gunste van het algemeen belang. Onze kinderen verdienen een betere toekomst. Het is voor hen dat we willen handelen. Samen. Nu.

Partager

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire